16 juin 2017

Très puissante explosion hier sur le volcan Sheveluch

C'est une nouvelle séquence de l'activité éruptive qui s'est ouverte hier, et le moins qu'on puisse dire c'est que cela s'est fait avec beaucoup de panache.
En effet, c'est dans l'ambiance magnifique des chaudes couleurs du levé du jour, à partir de 04h23 (heure locale) dans une ambiance magnifique, qu'une très puissante activité explosive s'est manifestée sur le dôme actif du Sheveluch, alors que des volcanologues Russes sont à son pieds pour observations.
En quelques minutes une immense colonne de magma large de plusieurs centaines de mètres s'élève jusqu'à plus de 10 000 m de hauteur, jusqu'à s'écraser sur la tropopause. La tête du panache s'est alors étalée et ses cendres ont été prisent en charge par les vents violents. La lumière du soleil, à peine en train de sortir de l'horizon, a permis à l'ombre du panache de s'étirer sur plus de 400 km !


La colonne de cendres et son sommet écrasé sur la tropopause. Image: Vosnikova via volkstat.ru

L'ombre du panache, projetée loin, très loin. Elle passe à côté du Klyuchevskoy et de son panache de cendres (à gauche). Image: I.Borisova, via Volkstat.ru

Mais il n'y a pas que la colonne de cendres qui soit impressionnante. Les images des webcams montrent que de très importants écoulements pyroclastiques se sont mis en place à sa base, mais il est difficile de dire par quel mécanisme. Le plus probable est l'effondrement d'une partie de la colonne de magma, très chargée en cendres et plus dense que l'air, mais il n'est pas impossible qu'une partie du dôme se soit aussi effondré au moment de l'explosion (ça peut être les deux d'ailleurs). La puissance de ces écoulements, quelle que soit leur origine, a été telle qu'une partie d'entre elle a franchi le rempart de plus de 300 m de hauteur situé juste à l'ouest du dôme actif (marqué en pointillé à gauche de l'image ci-dessous). Pour celle qui ont pu être observé sur toute leur trajectoire on peut estimer une vitesse de progression comprise entre 40 et 50 km/h

De puissants écoulements pyroclastiques se mettent en place pendant l'activité explosive. Image: IVS-FEB-RAS

Enfin, dernier élément à apparaitre sur les images: les coulées de boues à très haute température. Elle se manifeste environ 6 minutes après le départ de l'explosion, dans le lit des rivières couvert par les écoulements pyroclastiques. Il est probable qu'une partie de l'eau des rivières se soit d'abord évaporée, notamment dans la partie la plus amont de leur lit, là où les écoulements étaient les plus chauds: on voit en effet d'importants panache de "vapeur" blanche s'élever là où les écoulements pyroclastiques sont passés. Mais on voit tout de suite après une trace blanche ("vapeur", encore) avancer rapidement en suivant les sinuosité des cours d'eau qui descendent du volcan: ce sont les écoulements de boue à très haute température.

Mise en place de coulées de boue (lahars) à haute température, dont la surface libère de la "vapeur" d'eau. Image: IVS-FEB-RAS

Les volcanologues Russes ont pu voir tout cela de très très près: le moment a dû être émotionnellement assez intense vues les images qu'ils ont faites. D'autres photos que celles-ci dessous sont visibles sur le site Volkstat.ru.

La colonne de cendres vue de près: impressionnant. Image: Volkstat.ru
Le campement des volcanologues après le passage des chutes de cendres.Image: Volkstat.ru

Suite à cette explosion importante, décrite comme vulcanienne (cohérent avec ce que l'on voit), d'autres explosions ont eu lieu, mais bien moins importantes.
Une situation à suivre dans les jours qui arrivent.

Le panache du Sheveluch (et celui du Kyuchevskoy aussi d'ailleurs) observé depuis l'espace. Images: Himawari 8

Sources: KVERT; Volkstat.ru; IVS-FEB-RAS; Himawari 8

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire